[./index.html]
[./page_1_.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Autopsie du Port antique 

Le présence supposée  d’un fantôme de port antique  enfoui à proximité et à des centaines de mètres du bord de mer, intrigue l’imaginaire et nourrit la curiosité d’un aquarelliste qui ne demande qu’à en découdre, d’autant que la rumeur parle de l’existence d’une présence étrangère datant de Mathusalem …ou tout au moins de Jésus Christ !
D’une fouille dans la Bibliothèque Municipale la rumeur se  confirme et l’on découvre qu’il s’agit bien des Romains qui seraient venus, de chez eux, construire ici des bateaux pour faire la guerre.
Encore plus surprenant : installé dans un port de pèche Gaulois , ce chantier est construit au sein d'une infrastructure portuaire en forme de forteresse bardée de tours .

Stratégique et  unique en son genre sur tout le littoral , cette place relève d'un processus d'intrusion en pays conquis . .
(Même schéma que l'épopée de  l'eau lourde en Norvège sous Hitler)




  
  
   Forum-Julii à la loupe
Reconstitution du Port

 La tache du projet de sa reconstitution  est rude mais  l'aquarelliste - ex marin aviateur - s'y atèle. En l'absence de "photos romaines", d'une évaluations des données sur le terrain  (tracé archéologique, inventaire et  proportion des édifices)
Il  compose sa palette pour une facture d ‘’impression" couleurs antiques’ et
"exécute d’une nacelle à 80m d’altitude ‘’, une aquarelle de  Forum Julii dans son ensemble, sur un papier 300 format raisin.
Ensuite Il "s’installe"  dans son aquarelle  , se "promène  autour,   en procèdant en plein air, ‘’sur le motif ‘’, à la surélévation des pierres sur les vestiges repérés des tracés archéologiques, édifices et remparts. Le tout sur 32 œuvres originales .

Du port fantôme
à la
Politique.
Quant à l’Histoire   de Forum Julii ? Elle est rare, discrétion d'État oblige . Peu d’historiens de l’époque en font état . En quelques lignes et encore, à contre coup, une fois le cas d'Auguste  passé Cette discrétion se justifie par la nécessité  d’une ‘’construction  d'une nouvelle marine de guerre ‘’. Un chantier ultra secret,  surprotégé,  à l‘ombre de  remparts, hors et surtout .... très loin  de Rome.

Décortiquée, cette histoire est un engrenage .On y met le doigt et tout y passe. C'est  l'exploration d'une  politique arrogante de conquêtes, une aventure sur fondement économique qui nous  remonte aux Écritures .
Elle permet de constater que cette étape Forum Julienne n’est qu’une petite séquence  dans la translation du processus global de la mondialisation  né de l’Antique Moyen Orient venu vers nous . Véhiculé  par César de ce coté-ci des Alpes il s'est installé en force dans la pointe de l'Europe.
Forum Julii construit pour d'autre raisons  , à contribué à renforcer la propre énergie de guerre de l'occupant et à faire disparaitre la Gaule .

Devenue  une place forte maritime, super puissance  à l'image de Misene et Tavenne en " Romanie" et comme de coutume ,  le message subliminal de  l'Histoire relate sa flambloyance de telle sorte que son vécu se grave  dans les esprits,  comme un bienfait de l'Humanité 
  
Elle  permet  également par recoupements,  de découvrir que c'est de cette Chose Romaine dans son ensemble et entre autres ,  que s'imprègne notre philosophie politique actuelle réinstallée par  la Révolution ,et chargée de  protéger notre "économie de marchands"  . Pour ce faire , elle entretient tout un dispositif approprié pour apporter la "civilisation"  au delà des frontières franchies à la serpette ou au canon ,  en y installant par nécessité d'extensions,  des chantiers d'exploitations économiques .

Tactique déjà utilisée par J César ,  elle reste incrustée ce jour comme  objectif dans des esprits qui s'estiment devoir  ètre  de la gouvernance mondiale.